9 accusés vont être traduits en justice dans une affaire de "travail dissimulé" et de "traite d'êtres humains", en Champagne. 6 personnes et 3 entreprises seront jugées de mercredi à vendredi par le tribunal correctionnel de Reims. Elles sont soupçonnées d'avoir fourni à des viticulteurs champenois de la main d'oeuvre agricole, essentiellement des migrants, employée dans des conditions indignes. Les prévenus